L’agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable-objectifs, challenges et réalisations en France

L’agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable-objectifs, challenges et réalisations en France
Spread the love

Les objectifs de développement durable indiquent la direction à suivre. Pour bâtir un monde meilleur et durable pour l’humanité. Ils sont des réponses aux défis auxquels fait face le monde. Notamment ceux relatifs au climat, la pauvreté, etc. C’est ainsi que les Objectifs de Développement Durable ont été adoptés. Ils s’articulent autour de 17 leviers prioritaires. Quant à la France, sa politique de développement est axée sur le canevas de l’Agenda 2030 de développement durable. Ce dernier a été adopté le 25 septembre 2015 par les Nations Unies.  

Une approche généraliste et innovante Le but visé est de susciter un engagement de toutes les nations dans une dynamique d’intégration qui lie les 17 ODD. Cette stratégie concerne la totalité des problématiques liées au développement, du Nord au Sud. Il est également question de mettre en application tous les objectifs de développement durable à différents stades. Cela peut être au plan national ou même international. L’ensemble constitue une importante innovation. En ce sens qu’est fortement encouragée la participation:

  • De la société civile
  • Des citoyens
  • Du secteur privé.

L’Agenda 2030 considère également le volet de l’environnement. L’accent est fortement mis sur le combat contre la pauvreté et la protection de la planète. Face aux dérèglements climatiques. Il récapitule cinq axes du développement durable que son:

  • La planète
  • La population
  • La prospérité
  • La paix
  • Les partenariats

Agenda 2030 : rôle de la France

Les ODD sont mis en œuvre sur le plan international chaque année, grâce au Forum politique de haut niveau (FPHN). Au niveau européen, une semaine de développement durable a eu lieu entre le 30 mai et le 5 juin 2017. Elle a permis aux États participants de manifester leurs positions sur les ODD. Quel est alors le rôle de la France dans tout cela ? Eh bien, il faut savoir que ce pays est très engagé dans les négociations de l’Agenda 2030. Il fait d’ailleurs partie des 22 premiers États à avoir exposé son rapport de la mise en œuvre des ODD. Cela s’est déroulé pendant le Forum politique de haut niveau de 2016.

Sur le plan national, il a été retenu un accroissement des financements. En faveur de l’Agence française de développement (AFD). Le montant avoisine les 4 milliards d’euros et sera mis à disposition d’ici 2020. La France a spécifiquement concentré ses efforts sur le climat. Cela s’est traduit par l’organisation de la COP21. Cette dernière a poussé les États à ratifier l’accord de Paris mis en vigueur dès le 4 novembre 2016. L’Hexagone est fortement impliqué sur diverses problématiques. On peut citer l’autonomisation des femmes et l’éducation.

Au final, l’Agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable est fort de nombreuses réalisations en France. Elles concernent différents secteurs comme l’environnement, l’éducation. L’autonomisation des femmes et bien d’autres. Tout cela participe à la création d’un monde meilleur et durable pour l’ensemble de l’humanité. C’est donc l’affaire de tous les États.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *