Jeux vidéos : cette façon d’éveiller les consciences des jeunes sur les questions environnementales

Jeux vidéos : cette façon d’éveiller les consciences des jeunes sur les questions environnementales
Spread the love

Les jeux vidéo sont un phénomène souvent décrié par la société, pour de multiples raisons. Cependant, il faut reconnaître que depuis de nombreuses années, ces jeux vidéo ne sont plus simplement destinés à des fins ludiques. Il est tout à fait possible de les utiliser dans un contexte d’apprentissage. Avec par exemple l’agenda 2030 pour le développement durable auquel 194 pays ont donné leur accord, 17 objectifs internationaux servent de repère. Le 4e objectif vise la transmission de la connaissance à propos du développement durable aux élèves.

L’une des meilleures manières pour y arriver pourrait bien être les jeux vidéo.

Jeux vidéo : le nouveau canal d’apprentissage

Les problèmes environnementaux concernent à présent toute la planète. L’urgence de trouver des moyens de communiquer autour. Mais aussi d’apprendre aux plus jeunes comment les résoudre est d’actualité. Le nombre de personnes qui joue aux jeux vidéo en ligne est estimé à quelque 2 milliards. Il est donc possible d’utiliser ce canal pour éveiller les consciences des jeunes. À propos des questions environnementales. Même si ce secteur est plus dédié aux jeux de tir, de course et autres plus dynamiques. Plusieurs titres s’appesantissent sur le volet des questions environnementales.

Quelques marques comme Brewing a Better World Digital Experience de Heineken et d’autres structures proposent des jeux où les joueurs peuvent voir l’effet dévastateur de leurs actions sur l’environnement. Dans World Rescue par exemple, les joueurs se rendent dans différents pays. Pour trouver une solution aux problèmes écologiques. C’est une excellente manière d’intéresser les jeunes à la question, de façon ludique et détendue.

Jouer pour résoudre les problèmes environnementaux : pistes

Plus de 2 milliards de joueurs consacrent presque 3 milliards d’heures chaque semaine pour prendre part à des jeux en ligne. Seule une minorité de ces titres est composée de jeux vidéo axés sur le développement durable. L’un des meilleurs exemples de cette catégorie est Block’hood. L’objectif attribué aux joueurs consiste à mettre en place une ville durable selon les axes écologique et social. Les ressources dont ils disposent sont restreintes. Ce qui rend la partie encore plus intéressante. Ce jeu est disponible en plusieurs langues, notamment en français, en anglais, en espagnol, en japonais et en allemand.

Cependant, les chiffres font mention d’à peine 60.000 joueurs actifs qui s’y consacrent. Divers spécialistes du jeu vidéo se penchent alors sur la question, afin de proposer des pistes de solution. Les jeux vidéo axés sur les problèmes environnementaux sont d’excellents moyens de sensibiliser et combattre cet état de choses. La meilleure solution réside alors dans la création de jeux multi-joueurs. Ceux capables de les stimuler afin qu’ils aillent au-delà des obstacles et problèmes rencontrés. Ainsi, ces jeux pourront rivaliser avec ceux des autres genres présents sur le marché. Mais surtout conquérir un nouveau public.

En fin de compte, il faut retenir que le jeu vidéo a le potentiel d’éduquer les plus jeunes. Cela est encore plus vrai quant aux questions relatives à l’environnement. Les jeux vidéo déjà présents sur le marché et qui s’inscrivent dans cette direction doivent être promus. Ainsi, la bataille pour la préservation de l’environnement bénéficiera d’un atout majeur. Un phénomène qui draine des milliards de personnes, et qui constitue en plus un centre d’intérêt partout dans le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *